StratiCELL, un modèle in vitro 3D d’infection par Cutibacterium acnes : impact sur l’expression de gènes.

3 juin 2021

L’impact du port des masques de protection sur la santé de notre peau reste un souci majeur, et la réduction de l’acné inflammatoire induite par Cutibacterium acnes une cible principale pour lutter contre le mascné. Pour accompagner ses clients dans l’objectivation de l’efficacité d’ingrédients anti-acné, la CRO belge StratiCELL colonise, au sein de sa plateforme « MicroBIOS », ses épidermes humains reconstruits avec une souche acnéique de phylotype IA1.

Afin de caractériser au mieux ce modèle d’épidermes infectés, StratiCELL a recherché le profil d’expression génique total de l’épiderme sous l’influence de C. acnes par une étude transcriptomique sur micropuces à ADN. Les données générées ont été ensuite analysées à l’aide de leur base de données propriétaire, la Skin Knowledge Database, ce qui a permis de mettre en évidence l’influence de C. acnes sur l’expression de 15 biomarqueurs clés de l’inflammation, l’immunité innée et l’intégrité de la barrière.

Aujourd’hui, StratiCELL permet donc d’objectiver l’efficacité d’actifs dermo-cosmétiques à réduire cet état inflammatoire en mesurant le niveau d’expression de ces gènes clés dans un contexte d’épidermes reconstruits infectés. La CRO travaille également sur la validation de tests de quantification de ces biomarqueurs, au niveau protéique, afin d’étendre son offre de tests d’efficacité anti-acné.

Plus d’information sur https://straticell.com/microbios-platform/

Contactez nos experts via info@StratiCELL.com

Gagnez du temps et retrouvez facilement les méthodes et les prestataires de tests pour valider vos revendications produits.
Gagnez du temps et retrouvez facilement les méthodes et les prestataires de tests pour valider vos revendications produits.

Ne manquez pas notre newsletter hebdomadaire

* Recevez des nouvelles régulières de ce qui agite le monde des tests précliniques et cliniques de l’industrie de la cosmétique !