Cosmétiques : gare à l’allégation « non testé sur les animaux » ! via Le Figaro

28 février 2019 - 0 commentaire

La Répression des fraudes rappelle que l’expérimentation animale portant sur les cosmétiques est interdite en Europe. Par conséquent, l’allégation « non testé sur les animaux » est abusive et ne doit pas figurer sur les produits de beauté.

La vente de cosmétiques testés sur les animaux est interdite au sein de l’Europe depuis 2013. Trois ans plus tard, la Cour de justice de l’Union Européenne a même confirmé que cette prohibition s’appliquait également aux produits de beauté importés. Or, la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) a observé que l’allégation « non testé sur les animaux » ainsi que ses pendants visuels (logos « cruelty-free », « leaping bunny » et leurs dérivés) continuent à figurer sur les emballages des produits cosmétiques.

Une pratique commerciale trompeuse

Le règlement européen n°655/2013 interdit les allégations portant sur des caractéristiques imposées par la réglementation. De fait, les mentions, de type « non testé sur les animaux », qui laissent penser aux consommateurs que d’autres produits mis sur le marché européen sont testés sur les animaux, sont interdites et ne doivent pas figurer sur ces produits.

En savoir plus…

 

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire.